Retour

Theresa May passe le Grand Oral de Tartalacom

Evaluation des techniques de communication orale de la femme d'Etat britannique

On ne parle que d’elle en ce moment. Chez Tartalacom cela nous a donné envie de lui faire passer le Grand Oral ! Voici notre avis sur les techniques oratoires utilisées par Theresa May.

LE PLUS : la stabilité

La grande force de Theresa May, c’est sa stabilité. Vous le voyez sur les images : elle est ancrée au sol, elle ne se balance pas de droite à gauche quand elle parle. C’est un excellent point. En communication orale, « la base, c’est la base ». On prend la parole avec ses pieds. Avoir de bons appuis, être stable, c’est mettre toutes les chances de son côté pour que son message soit entendu.

LE MOINS : la rigidité

Mais attention, à trop vouloir être stable, elle en devient un peu rigide et n’utilise pas son corps comme un outil. Regardez les images. A aucun moment Theresa May n’appuie ses propos avec des gestes. Pire, ses mains deviennent des parasites. Regardez comment elle s’accroche aux pupitres. Regardez aussi la façon qu’elle a de tordre ou de garder jointes ses mains, comme si elle ne savait pas quoi en faire. En communication, on appelle ça des auto-contacts et cela exprime un manque d’ouverture et de dialogue. Ce sont des signes négatifs envoyés au public.

Conseil pour tous

N’oubliez pas que le son est lié à l’image. Il faut que votre corps deviennent un outil. Devenez votre propre chef d’orchestre ! Alors accrochez vos pieds, libérez vos mains et allez vers le public !
Vous pouvez retrouvez tous les autres Grands Oraux et tous nos conseils pratiques en cliquant ici !